asptt judo strasbourg

asptt judo strasbourg

Judo et enfants

 Le judo adapté aux caractéristiques de l’enfant de 5 à 6 ans

 

Pour pouvoir proposer une activité comme le judo à votre très jeune enfant il est indispensable de connaître ses caractéristiques à cet âge sur le plan moteur, affectif et cognitif.

Sur le plan moteur : il a besoin de bouger-possède de grandes possibilités de mouvement, mais son corps en cours de construction n’est pas encore prêt à vivre des situations d’endurance, de résistance et d’efforts musculaires.

Sur le plan affectif : il a besoin de :   relation - de réussite immédiate - de repères et d’un climat de confiance (lui donner l’envie)- a besoin de jouer. L’affectif conditionne l’action et l’évolution de l’enfant.

Plan cognitif : il a une attention limitée- a besoin de temps pour comprendre, expérimenter et agir.
Il ne s’agit pas de faire des petits champions, ni de spécialiser l’enfant le plus tôt possible.

La démarche pédagogique : est spécifique pour cet âge. Pour lui permettre de découvrir le judo le professeur passera par des situations ludiques, fera plus découvrir que montrer, fera évoluer les enfants en aménageant des situations et des mouvements de judo. Il mettra l’enfant dans une démarche active, va l’inciter à explorer, tâtonner pour qu’il trouve ses réponses propres que le professeur va exploiter.

 

Le judo adapté aux caractéristiques de l’enfant de 6 ans à la préadolescence

 

Sur le plan moteur : Il veut participer à des exercices plus élaborés , il recherche la technique ,recherche des situations d’endurance, de résistance et d’efforts musculaires – il doit apprendre à contrôler sa force sans en abuser, lui faire prendre conscience des notions d’espace et de temps.

 

Sur le plan affectif : l’ esprit critique apparaît pour lui-même et les autres. Il a besoin de modèles- de s’initier à la maîtrise de soi – de s’initier à la discipline par des jeux dirigés- inculquer le respect de soi et le respect d’autrui,

 

Plan cognitif : Les études scientifiques montrent que le sport est lié à de meilleurs résultats scolaires.

La démarche pédagogique : est spécifique pour cet âge. Le professeur a un rôle structurant et de modèle  et doit lui faire accepter une autorité autre que parentale.

 Les principaux objectifs pour le pré-adolescent poursuivis par le judo  sont :

- l’éducation sensori-motrice, axée sur l’affermissement de la latéralité.

- travailler l’habileté motrice par des exercices d’équilibre, de coordination, d’adresse et d’observation.

- régulariser la respiration,

- faire prendre conscience des notions d’espace et de temps.

- travailler les points faibles et entretenir les points forts avec philosophie.

-l’ initier au partage avec l’autre, c’est-à-dire en faisant lui-même sa part tout en  ayant besoin de l’aide de son compagnon,

- canaliser son agressivité vers quelque chose de positif plutôt que de l’étouffer ou de la rejeter sur ses partenaires.

- lui faire accepter la compétition, c’est-à-dire apprendre à gagner ou à perdre d’une façon sportive.

 

 

Le judo adapté aux caractéristiques de l’adolescent

  

Sur le plan moteur : il a besoin de bouger- morphologiquement il a une taille adulte sans en avoir la résistance.

Sur le plan affectif : il a besoin de : relation – de s’intégrer à un groupe- de réussite personnelle à un âge de doutes - de repères- de s’initier au partage avec l’autre, c’est-à-dire en faisant lui-même sa part tout en ayant besoin de l’aide de son partenaire-il a besoin de valeurs morales, d’interdits et de limites clairs-besoin de canaliser son agressivité vers quelque chose de positif plutôt que de l’étouffer ou de la rejeter sur ses camarades.

Plan cognitif : le sport est lié à de meilleurs résultats scolaires.

 

La démarche pédagogique : L’adolescent a choisi son sport, le rôle des parents dans le choix est moindre. A l’adolescence, survient une certaine instabilité motrice, c’est aussi le stade où les émotions dominent.

C’est aussi la période où l’adolescent doit penser à son orientation future. Le judo par ses valeurs va lui permettre de passer ce cap. Le  judo compensera son besoin de s’affirmer qu’il éprouve à cet âge. Lui faire accepter la compétition, c’est-à-dire apprendre à gagner ou à perdre d’une façon sportive.

La pédagogie du judo s’adaptera alors à l’adolescent et non l’adolescent à la pédagogie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci de votre visite sur le site de notre CLUB DE JUDO :L'ASPTT JUDO STRASBOURG .