asptt judo strasbourg

asptt judo strasbourg

Article DNA championnats d'Alsace par équipe séniors 13/01/2013

Publié dans les DNA le lundi 14 janvier 2013

JUDO : Championnats d’Alsace par équipes de Division 2 à Bouxwiller L’ASPTT Strasbourg titrée
Les meilleures équipes alsaciennes s’affrontaient hier à Bouxwiller, non seulement pour le titre régional, mais également pour décrocher la qualification pour le niveau national. L’enjeu était de taille. L’ASPTT Strasbourg chez les garçons et les AM Colmar chez les filles ont gagné.
Bas du formulaire
Le club de Bouxwiller, organisateur, l’avait bien compris, et avait fait le nécessaire afin d’être à la hauteur de l’événement.
« Cette compétition est une véritable vitrine pour nous, précise Saïd Chebad, le directeur technique du club des Vosges du Nord. Elle permet de découvrir l’âme du club, de voir ce que l’on a dans les “tripes” et de mesurer l’investissement de notre comité. Cela fait la troisième année qu’on est là, avec pas moins de 50 bénévoles. Cette équipe a montré qu’elle était bien rodée. Ces championnats constituent, en règle générale, une belle compétition. On l’accueille toujours avec beaucoup de plaisir… ».

Un niveau homogène

Chez les masculins, 15 équipes convoitaient la première place du podium. Quatre formations se dégagèrent assez rapidement du lot avec le JC Krautergersheim, le SUC, champion du Bas-Rhin , l’ASPTT Strasbourg, tenante du titre régional et l’ACS Peugeot Mulhouse, championne du Haut-Rhin.
Dans la première partie de tableau, les garçons de Krautergsheim viendront assez facilement à bout des Strasbourgeois du SUC, par cinq victoires à zéro.
Dans le bas du tableau, les Strasbourgeois de l’ASPTT trouveront la faille dans le clan mulhousien, et s’imposeront par quatre victoires à une.
La finale opposait deux équipes au tempérament fougueux et s’annonçait rude. À l’issue des rencontres menées tambour battant, les Strasbourgeois ont su, combat après combat, trouver les clefs de la victoire.
« Comme très souvent lors des championnats régionaux, le niveau est très homogène, ça se joue sur des détails, estimait Benoît Gottmann, l’entraîneur strasbourgeois. Ces détails ont fait que tout s’est bien déroulé pour nous. La cohésion du groupe a été déterminante. On est allé chercher chaque combat jusqu’au bout, chacun a donné le meilleur de lui-même. Nous avons livré une belle demi-finale face à Peugeot Mulhouse. À vrai dire, c’était un peu une finale avant l’heure. En finale, contre Krautergersheim, que nous avons l’habitude de rencontrer, c’était serré. Maintenant, au niveau national, on vise une qualification pour les premières divisions. »

Colmar impose sa technique

Chez les féminines, seules quatre équipes répondaient à l’appel. Les Colmariennes s’imposeront face au SUC et à deux équipes de Lauterbourg, non sans avoir bataillé ferme.
« C’était une bonne journée pour nous, confiait Mustapha El Hadifi, l’entraîneur colmarien. Les filles ont assuré, trois combats et trois victoires. Elles ont réalisé un excellent travail technique et tactique. Elles ont fait ce qu’elles savaient faire, et se sont imposées sur leur garde, leurs mouvements, et ont bien géré. Nous avons ainsi encore une chance de représenter l’Alsace en D2 et, pourquoi pas, en D1, comme la saison passée. »
« On a eu de très beaux championnats d’Alsace, soulignait Sébastien Girardey, le conseiller technique régional. Bouxwiller a réalisé un travail formidable et, pouvoir s’appuyer sur un tel club pour ce genre de compétition, c’est du pain béni. Toutes les conditions étaient réunies pour faire une belle compétition ».
Les championnats de France se dérouleront les 23 et 24 février prochains à l’INJ de Paris. Les deux représentants alsaciens seront les AM Colmar et l’ASPTT Strasbourg.