asptt-judo-strasbourg.blog4ever.com

CLUB DE JUDO ASPTT JUDO STRASBOURG

articles DNA séniors page 1(individuel Bas Rhin 2010)

 
Article D.N.A. du 1/02/2010

CHAMPIONNATS DÉPARTEMENTAUX DE D 2

Championnat du Bas-Rhin seniors 2e div.
Joël Hauquin (Krautergersheim) a éliminé Johann Marest (SUC) sur la route du titre en -81 kg. 
(Photo DNA - Cédric Joubert)

La première marche

Le dojo Robert-Schaeffer, à Schiltigheim, accueillait les championnats départementaux de Division 2, première étape qualificative pour les championnats de France. Une fois le verdict rendu, l’impression laissée est celle d’un premier rendez-vous de l’année particulièrement fréquenté. Mickaël Mervelet, le conseiller technique départemental, est l’un de ceux qui se félicitaient de la fréquentation du dojo schilikois pour cette première échéance : « Ces championnats ont rassemblé exactement 150 compétiteurs. C’est un très bon chiffre pour la première compétition de l’année. Il y a déjà eu quelques tournois, mais les judokas attendaient cette étape initiale pour les qualifications ». 
L’expérience des anciens

Attendus au tournant, les favoris ont répondu présents. Que ce soit chez les plus légers, avec la victoire d’Armenak Mardyrossyan en moins de 60 kg, ou chez les plus lourds, où Fabrice Schaeffer (Quatzenheim) s’est imposé chez les plus de 100 kg. « Chez les -60 kg, ce sont les anciens qui s’emparent des premières places. Mais il faut tout de même souligner l’absence de Wallid Bouzeghti (ASPTT), qui faisait office de favori et qui a sans doute laissé une porte ouverte aux autres combattants ». Surprenant par contre, le niveau aperçu dans les deux catégories supérieures. « En -66 et en -73 g, le niveau était très bon, c’est prometteur ». L’oeil expert du CTD s’est illuminé. Matthieu Teci (Krautergersheim) prend la première place devant son camarade de club Lucas Firobind.
Nouveau dans la catégorie

Ils confirment la tendance à la montée en puissance de jeunes pousses talentueuses qui ne demandent qu’à éclore. « Les deux troisièmes, Fouad Sellay et Joseph Grandpré (JC Strasbourg) ne déméritent pas non plus, et je pense qu’ils vont faire leur chemin ». Chez les -73 kg, Loïc Nebinger (ASPTT) s’impose alors qu’il intégrait pour la première fois cette catégorie de poids. Opposé à émilien Freund en finale, il a lutté jusqu’au bout du suspense, offrant au public venu en nombre un dénouement spectaculaire. Joël Hauquin (Krautergersheim) confirme son titre acquis en -81 kg, alors que la 3e place revient à un jeune Brumathois plein d’avenir, Pierre-Emmanuel Agnimel. A 48 ans, Bertrand Braun (JCEV Lauterbourg) a forcé le respect une nouvelle fois, s’adjugeant la troisième place de la catégorie des -100 kg. Toujours fringant, il n’a pourtant pas pu empêcher Gilles Woerth (Reichstett) de briguer une nouvelle couronne.
Des titres bien répartis

Avec 104 inscrits chez les hommes, pour 46 femmes, et plus de 20 clubs différents représentés ce dimanche, la compétition est assurément un succès d’autant qu’aucun club n’a trusté les titres. Ceux-ci étaient équitablement répartis, ce qui apparaît comme un signe d’un niveau de judo particulièrement intéressant sur tout le département. Enfin, malgré un récent remaniement du règlement pour purifier le judo en bannissant les saisies aux jambes, les arbitres ont pu officier dans la sérénité. La première marche franchie, les sélectionnés peuvent partir à l’assaut du titre national.
Vincent Hahn

 

Article D.N.A. du 25/01/2010

Championnat du Bas-Rhin seniors par équipes: Démocratie participative

Championnat du Bas-Rhin seniors par equipes
Johann Marest et Krautergersheim ont été sacrés chez les masculins. 
(Photo DNA – Thierry Suzan)
Krautergersheim chez les masculins, Lauterbourg chez les féminines : la hiérarchie a été respectée, samedi à Bouxwiller, à l’occasion des championnats départementaux par équipes. La compétition a enregistré une très forte participation. 
Le Judo-club de Wolfisheim n’a que deux ans d’existence et compte soixante-dix licenciés. Samedi, le club a pourtant engagé une équipe aux championnats départementaux organisés à Bouxwiller. « énormément de gens se piquent au jeu , note, avec satisfaction, Mickaël Mervelet, cadre technique fédéral. La compétition a fait en quelque sorte sienne le concept de démocratie participative. Le SUC, qui a aligné un judoka ayant passé le cap de la cinquantaine, ne dira pas le contraire. Les plus modestes peuvent, l’espace d’une soirée, se mesurer aux champions confirmés ou en passe de le devenir. Vingt équipes de cinq judokas étaient en lice dans le tableau masculin, soit « l’une des plus fortes participations de ces dernières années ». Le tirage au sort avait accouché d’un choc au sommet dès le 1er tour entre le JC Krautergersheim et l’ASPTT Strasbourg. « ça a ouvert le tableau aux autres équipes », relève Mickaël Mervelet. 
Finale spectaculaire

Le JC Krautergersheim a remporté ce duel entre favoris et est allé au bout en battant, en finale, le JC Strasbourg. Une finale serrée (deux victoires partout), les « Villageois » l’emportant aux points (20 à 17). Le combat entre le junior Louis Feuillas (JC Strasbourg), récent vainqueur du Tournoi d’Eindhoven, et Gilles Durrmann a été le point d’orgue d’une opposition particulièrement spectaculaire. L’ASPTTS et Krautergersheim II se classent 3es. Dans le tableau féminin, qui a réuni six équipes, la victoire est allée à Lauterbourg, vainqueur de Krautergersheim. Krautergersheim II et Quatzenheim montent sur la 3e marche du podium. Le public est venu en nombre – 400 spectateurs environ – et a pu assister à d’enthousiasmantes démonstrations de chanbara et de jujitsu, ou plutôt de techniques de défense usuelles (défense avec une serviette, un stylo...). Une soirée réussie à plus d’un titre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci de votre visite sur le site de notre CLUB DE JUDO :L'ASPTT JUDO STRASBOURG .